, recevant le jeune entrepreneur, Koffi Desalex, initiateur d’une marche pour la paix l’ayant conduit de Boundiali à Abidjan.

« Nous allons vous accompagner. Le ministère de l’emploi jeune, c’est votre ministère. On va explorer toutes les possibilités internes. Au-delà de vous-même, c’est tous les jeunes entrepreneurs qui sollicitent le ministère pour des accompagnements. C’est donc un dispositif qui existe, vous n’avez pas besoin de connaitre quelqu’un qui connait le ministre pour vous pistonne», a rassuré M. Touré

Pour joindre l’acte à la parole, il a instruit instamment son cabinet à travailler avec diligence afin que le sieur Koffi soit reçu dès ce mardi par le responsable de l’Agence Emploi jeunes pour l’étude de ses dossiers.

M. Koffi a exprimé sa reconnaissance au Ministre Touré d’accepter “le re-financement de mes deux entreprises” dont il a assisté “impuissant” à les voir « plonger dans l’agonie » à cause de la récente crise socio-politique. Il a demandé aux acteurs politiques d’œuvrer à la pacification du climat social en vue de favoriser la quiétude et sauvegarder les entreprises et les emplois.

LIRE AUSSI: LES PROFESSIONNELS DE LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE S’APPROPRIENT LA NOUVELLE LOI

Desalex Koffi est âgé de 37 ans et père de deux enfants. Il est entrepreneur, titulaire d’une maîtrise en sociologie option économie et emploi. Face à ces entreprises qui  aujourd’hui, ‘’n’existent que de nom’’ du fait de la récente crise socio-politique, il a entrepris de parcourir 701 kilomètres à pied de Boundiali à Abidjan pour réclamer des autorités politiques, l’apaisement afin de donner une chance au développement et partant, favoriser la prospérité des activités  des ivoiriens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici