L’international ivoirien, , a fait encore parler de lui en violant une nouvelle fois les règles sanitaires imposées en Grande Bretagne dans la lutte contre l’expansion de la Covid-19. Son club , ouvre une enquête.

Après avoir publié une photo de lui avec son coiffeur sur Instagram, plusieurs médias anglais ont annoncé l’ouverture d’une enquête de Tottenham contre son joueur Serge Aurier. L’Ivoirien, qui ne devrait avoir de contact qu’avec sa famille, a ainsi violé les règles de la distanciation sociale en vigueur, pour lutter contre la propagation du coronavirus. L’ancien Parisien, face à l’ampleur que prend cette affaire, a décidé de s’expliquer. Et c’est avec une flèche au média anglais.

“Yes Sir (ndlr. Oui Monsieur)”, a-t-il écrit en légende en ajoutant “”.

« Mon coiffeur est négatif et moi aussi, donc arrêtez de parler dans le vide. Mettez des masques et des gants quand vous venez prendre des photos au centre d’entraînement, ça fait aussi partie des règles », a-t-il écrit en story Instagram, le mercredi 20 mai, avant d’ajouter un emoji « clin d’œil » et un visuel « merci », dans une traduction de Foot mercato.

Cette publication a contraint son club Tottenham, quelques heures plus tard, à ouvrir une enquête interne. En effet, aucun joueur ne devrait avoir de contact avec des personnes à l’extérieur, même leur entourage familial. “Nous enquêtons sur les circonstances et considérerons l’incident de manière appropriée”, a réagi mercredi Tottenham dans un communiqué.

Rappelons qu’en fin avril dernier, Serge Aurier avait posté une vidéo sur son compte Instagram dans laquelle on pouvait le voir à côté de son coéquipier Moussa Sissoko. Ils ne respectaient pas la mesure de distance de sécurité. Après excuse, Aurier s’est fait filmé deux semaines plus tard en train de faire un jogging côte à côte avec un ami.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici