Le reggae-man ivoirien, , annonce son retour sur scène avec un nouvel ambum, un maxi single de quatre titres, baptisé “Balance”.

L’artiste ivoirien du reggae-raga, Solo Jah Gunt, annonce son retour sur scène avec un maxi single de quatre titres, baptisé “Balance”, pour dire aux mélomanes qu’il est bien présent, mais aussi jouer sa partition dans la recherche de la cohésion nationale.

Lors d’un échange avec la presse, l’artiste a exprimé, à travers le titre phare de son album, “”, sa volonté d’inviter à la paix et à la cohésion sociale en Côte d’Ivoire.

LIRE AUSSI : Manu Dibango : le covid-19 et la rumeur ont fini par le tuer

“J’offre ce maxi single non seulement pour apporter ma contribution à l’élan de paix et de cohésion sociale en cours en ce moment dans mon pays, avant la sortie de mon prochain album et la grande communion de retrouvailles que je réserve bientôt aux populations ivoiriennes”, a déclaré l’artiste.

Dans une diversité thématique, Solo Jah Gunt vend des valeurs comme l’amour, la persévérance, le courage et ne manque pas de sensibiliser sur ce qui menace l’humanité, à savoir les guerres, la dictature, la famine et le réchauffement climatique.

LIRE AUSSI : Lutte contre le Coronavirus: Tous les maquis et bars fermés

A travers les titres comme “Maman”, “Planète”, “Zangabouêt”, Solo Jah Gunt est resté fidèle à son style de reggae-raga qu’il a bonifié avec l’utilisation du violoncelle et du saxo.

Installé depuis quelques années en France, Souleymane Traoré, à l’état-civil, s’est révélé aux mélomanes ivoiriens dans les années 1990, avec “Moi Solo Jah Gunt, je ne sais pas me battre” sur son tout premier album.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici