Au total ce sont 784 jeunes volontaires sortis des centres de service civique qui ont été mis en mission par l’ avec pour objectif de faire respecter les mesures barrières.

Le directeur général de l’Office du service civique national, , a lancé le 28 avril à Abidjan, un appel aux 784 jeunes stagiaires volontaires, sortis des centres de service civique à être des modèles pour le respect des mesures barrières prises par le gouvernement. C’était au cours du point de presse sur la maladie à Coronavirus (COVID19).

Mamadou Touré, tout en soulignant la place prépondérante du civisme dans le développement d’une nation, a indiqué que les campagnes de sensibilisation et de formation au civisme vont s’intensifier à Abidjan et à l’intérieur du pays. L’objectif étant d’amener les populations à changer de comportement. Ce, à travers les médias, les radios de proximité et les réseaux sociaux.

Selon le directeur général de l’Office du service civique national, le Coronavirus a fortement perturbé les programmes en cours d’exécution dans son département ministériel. Notamment la fermeture des centres de service civique de Bimbresso (Songon), de Guedipko (Sassandra) et de Ouokoukro (M’Bahiakro). Tout comme le report des nouveaux projets tels que l’extension des centres de Bouaké et de Guingreni (Boundiali).

Il a rappelé que le secrétariat d’Etat chargé du Service civique a effectué une visite au poste de péage d’Attingué, au corridor d’Azaguié et au carrefour de N’dotré afin de s’assurer de la mise en œuvre effective des mesures barrières sur ces sites. Des kits sanitaires ont été remis aux populations de ces localités.

Source : CICG

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici