Le sénégalais Serigne Ibrahima Dieye expose à la galerie Cécile Fakhoury d’Abidjan du 14 mars au 30 mai 2020 autour du thème: “Paraboles d’un règne sauvage”

Cette exposition qui va durer deux mois et demi, est la première exposition personnelle du jeune artiste sénégalais Serigne Ibrahima Dieye.

Dans un espace transformé, visant à troubler les repères spatiaux du visiteur, Serigne Ibrahima Dieye propose une série de peintures, d’œuvres sur papier ainsi qu’une installation immersive, dans le prolongement de ses réflexions sur le paysage politique et social des sociétés contemporaines.

LIRE AUSSI : Kadio Morokro : un livre sur une vie d’entrepreneur en Côte d’Ivoire

Né en 1988 à Dakar, Serigne Ibrahima Dieye vit et travaille à Grand Mbao, Sénégal. Formé à l’Ecole nationale des arts de Dakar dont il sort en 2013, l’artiste développe une pratique à la croisée du dessin, de la peinture et du collage.

Travaillant souvent sur de grands formats, fréquemment sur des toiles de format carré qui rappellent des modèles d’images contemporaines, l’artiste mélange symboles, formes et matières.

LIRE AUSSI : Qui a voulu boycotter la chanson hommage à Erickson le Zulu ?

La Galerie Cécile Fakhoury a ouvert ses portes à Abidjan en Côte d’Ivoire en septembre 2012. En 2018, elle a inauguré un nouvel espace à Dakar au Sénégal et un showroom à Paris en France. La galerie œuvre à la promotion de l’art contemporain sur le continent africain.

Elle offre une visibilité à la créativité et à la diversité artistique contemporaine en Afrique à travers sa programmation d’expositions monographiques et collectives, mais aussi par sa participation aux foires et biennales internationales et par ses collaborations avec des galeries étrangères.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici