Ce n’est un secret de polichinelle. Samuel Eto’o fils est né et a grandi dans la misère. Issu de New Bell, l’un des quartiers les plus pauvres de Yaoundé, c’est à force de combat, d’abnégation, de courage et de travail qu’il s’est hissé au niveau où il est. La étant souvent sujet à polémique, lors d’une interview, Samuel Eto’o Fils s’est ouvert sur le sujet. Parlant de sa , il a lâché : ”Je n’ai ni volé, ni tué”. Mais en filigrane, il y’a un message qu’il a voulu faire passer.

Lire aussi : A propos de son âge : Quand Georgette Eto’o cède sous la pression des…

Samuel Eto’o fils : ”La vie d’un n’a jamais été facile”

S’exprimant lors d’une interview au cours de laquelle il est revenu sur son premier amour, la première qu’il a aimé, Samuel Eto’o confie que sa copine de galère n’a pas été du tout tendre avec lui pendant qu’il traversait des moments difficiles : « La vie d’un homme n’a jamais été facile. J’ai traversé des moments difficiles avant d’être celui que je suis aujourd’hui. Ma copine de galère m’a même abandonné alors que je l’aimais vraiment et personne ne croyait en moi ». En outre, le meilleur buteur de l’histoire de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) a exhorté la jeunesse africaine à plus de persévérance, de courage et surtout d’accepter de souffrir. « J’ai persévéré dans le football et j’ai réussi. J’ai travaillé à la sueur de mon front jour et nuit. Je n’ai ni volé, ni tué pour arriver là où je suis. Mais avant que je ne devienne footballeur, j’ai traversé des moments très difficiles : ”J’ai travaillé dur dans de petits endroits et même dans des champs. Aujourd’hui, tous les jeunes veulent travailler dans un bureau climatisé or il y’a bien d’autres issues pour s’en sortir”.

Christ Boli