La situation pré-électorale marquée par des violences en Côte d’Ivoire inquiète le Burkina Faso, a déclaré le président burkinabé.

M. Kaboré a estimé que la situation était préoccupante.

Une crise n’est bonne ni pour le Burkina Faso ni pour la Côte d’Ivoire, a-t-il dit, ajoutant : « Nous sommes inquiets car nous recevons déjà des plaintes de nos ressortissants à propos d’exactions ».

LIRE AUSSI:Magic System : les images exclusives de l’anniversaire surprise au Burkina Faso

Le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire sont des pays voisins et cette dernière accueille des millions de Burkinabè qui y travaillent notamment dans les plantations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici