Invités de Yves de M’bella, animateur de l’émission «  » sur , l’homme d’affaire, et l’ex-international footballeur ivoirien, ,  se sont livrés à une véritable escalade verbale sur les ondes des 101.1 FM, le samedi 18 avril 2020.

Tout est parti d’un message adressé par un internaute à Didier Zokora, voulant savoir si le footballeur s’était reconverti en homme d’affaires notamment dans la vente des voitures. Puisque l’homme possède justement un parc auto garni de beaux véhicules.

Voici un extrait de leur intervention relayée sur la Page Facebook de l’émission.

Yves De M’Bella : Y’a un internaute qui dit, Zokora est aussi un bon homme d’affaire, il vend des voitures aussi.

Al Moustapha: Ah !!! Tu es un vendeur de voiture, je ne savais pas ça.

Zokora Didier : Ça va pas dans ta tête de me traiter de vendeur de voitures ? Sois sage avant de parler, prête l’oreille. C’est une question qui a été posée. il (l’internaute en question) n’a pas affirmé que je vendais des voitures ».

Al Moustapha : Mais regarde comme tu me manques de respect, je suis ton grand frère, je ne te permets pas de me parler ainsi.

Zokora Didier: Je ne te permets pas aussi de me traiter de vendeur de voitures.

Les deux invités sont parvenus finalement à se réconcilier avant de quitter l’antenne lorsque Didier Zokora présente ses excuses à son aîné. Ce à quoi va répondre favorablement Touré Al Moustatapha : « Tu es mon élément, il n’y a pas de problème ».

Rappelons qu’au cours de cette même émission, Al Moustapha, a fait un aveu de taille, celui d’avoir eu des relations sexuelles avec l’épouse d’un ancien footballeur ivoirien qui a fait fortune et qui est aujourd’hui candidat à la présidence de la FIF.

« Dans ma vie, la seule chose que je regrette le plus et qui continue de peser sur ma conscience, c’est d’avoir eu des rapports sexuels ici à Abidjan avec la femme d’un ami, un ancien footballeur ivoirien qui a fait fortune et qui est aujourd’hui candidat à la présidence de la FIF », a avoué l’ancien boss du show-biz ivoirien. Et de préciser, plus tard dans la soirée : «Je ne parlais pas de . C’est un frère que je respecte beaucoup. On n’est pas amis à ce point. Entre nous, c’est le respect. Il me salue partout où il me voit. C’est quelqu’un que j’apprécie énormément pour son courage. Je ne parlais pas de lui », s’est-il défendu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici