Retour de Gbagbo : Ouattara ouvre les négociations, des émissaires en Belgique

0
406

Comment Ouattara va-t-il gérer le retour en Côte d’Ivoire de Laurent Gbagbo ? Le a ouvert les négociations.

Selon les informations de Jeune Afrique, le président Ouattara a ouvert les négociations via des émissaires après que l’ancien président a été définitivement acquitté le 31 mars. Le président ADO n’est pas opposé à un retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, qu’il envisage même « d’encadrer. »

Toujours selon le confrère, “ces négociations sont en cours pour une levée de toutes les condamnations de Gbagbo en Côte d’Ivoire. Si les discussions aboutissent, elles pourraient déboucher sur une grâce présidentielle ou une amnistie – une mesure dont Simone Gbagbo avait elle-même bénéficié en août 2008. Bien que déterminé à protéger son mandat, Alassane Ouattara travaille depuis plusieurs mois à un apaisement de la scène politique. Après plusieurs années de silence, il s’était entretenu en novembre 2020 avec son ex-allié Henri Konan Bédié (HKB), le président du démocratique de Côte d’Ivoire alors chargé, en tant que chef de l’opposition, de s’exprimer au nom de Gbagbo” a révélé Jeune Afrique.

LIRE AUSSI : Procès massacre de Duékoué: Amadé Ouérémi face à ses victimes

Rappelons que la Cour pénale internationale (CPI) a confirmé mercredi l’acquittement, prononcé en 2019, de Laurent Gbagbo, reconnu non coupable de crimes contre l’humanité, ouvrant ainsi la voie à un retour de l’ex-président en Côte d’Ivoire après une décennie d’absence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici