“Quand Ouattara parlait publiquement de la santé de Gbagbo”

0
184

Critiquez pour avoir exposé l’état de santé de Hamed Bakayoko, Kader Diarrassouba, proche de Soro revient sur propos de sur Gbagbo.

Une bonne fois pour toutes, et après avoir assez démontré la qualité d’entrepreneurs des des militants du RHDP, permettez que je souhaite encore prompt rétablissement à M. Hamed BAKAYOKO, « premier prisonnier de Côte d’Ivoire » selon Alassane Dramane Ouattara. Je ne suis obligé à rien mais mon éducation et la morale selon laquelle « ça n’arrive pas qu’aux autres », m’exigent sur les questions de santé de souhaiter aux autres ce que je me souhaite à moi-même.

Mon voeu de bonne santé s’applique à tous les malades de tous les camps sans exclusive.Ceci dit, revenons sur un épisode qui a le mérite d’être remis au goût du jour face à l’indignation sélective de certains qui pensent que le soleil ne doit briller uniquement que pour eux.

LIRE AUSSI : Législatives 2021 : les candidats RHDP confiés aux chefs de communautés à Yopougon

In , Alassane Dramane Ouattara s’est autorisé de parler publiquement de la santé de l’ancien Chef d’Etat : « a des problèmes d’épilepsie ». Cette déclaration inélégante n’avait pas manqué de susciter des commentaires funestes chez les militants du RHDP. D’aucuns même en ricanaient.

Si Alassane Dramane Ouattara s’est arrogé le droit de déverser sur la place publique « les problèmes de santé » de Laurent Gbagbo, pourquoi il pense que les autres ne devraient pas se transformer en enquêteurs en cherchant à savoir lui son état de santé et celui des personnalités de son camp ?

LIRE AUSSI : Législatives 2021: vives tensions à Anono ce 23 février, les raisons

D’ailleurs, l’émergence tant vantée est déculottée par la moindre sanitaire. Les autoroutes et autres échangeurs ne servent à rien quand il s’agit de conduire les autorités à l’aéroport et non dans nos hôpitaux qui sont des mouroirs pour le citoyen lambda.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici