Lancement de la 3ème édition du projet d’appui à la scolarisation de la jeune fille à Niakara

0
227

Le a procédé au lancement de son projet d’appui à la scolarisation des jeunes filles au titre de l’année académique 2020-2021 à .

La présidente du CEFCI, Julie Koné, a salué et encouragé les filleules de l’ONG à savoir des collégiennes et lycéennes, issues de familles économiquement défavorisées bénéficiant de ce projet à persévérer dans le travail bien fait, gage de réussite scolaire et  source d’honneur et de pour la société, la communauté éducative et pour les parents.

Mme Koné a indiqué que cette année scolaire 2020-2021, dans le cadre de la 3ème édition de ce projet d’appui à la scolarisation de la jeune fille, dit ” Projet, parrainons une jeune fille”, les collégiennes et lycéennes prises en charge bénéficieront, chaque samedi, des services d’encadreurs et monitrices pour le suivi des apprentissages scolaires, dans un cadre idoine de travail équipé en ordinateurs et ce, en plus de l’octroi mensuel de kits de toilettes.

Une cinquantaine d’élèves-filles concernées par le projet ont bénéficié de leur dotation mensuelle de savonnette, de pâte dentifrice, d’eau de Cologne, serviette jetable et bien d’autres, en présence des parrains, des responsables de la mairie, du lycée et des parents d’élèves au cours de cette cérémonie de lancement de la 3éme édition du projet de l’ONG CEFCI, samedi , dans ses locaux sis au quartier Habitat de la ville chef-lieu de circonscription (Niakara).

LIRE AUSSI: LA BANDE D’ANNONCE LES TUCHE 4 VF (2021) SORTIE CE 06…

Au cours de l’année scolaire 2020-2021 en cours, 50 jeunes filles des classes de la 5 ème à la Terminale du lycée municipal de Niakara bénéficieront de l’aide de l’ONG CEFCI , “un puissant élixir au travail scolaire et à l’excellence, avec des moyennes annuelles comprises entre 15 et 17 pour l’ensemble des bénéficiaires des éditions antérieures “, selon le proviseur du lycée municipal de la ville, Caroline Yapi Béath.

Depuis 2010, le CEFCI œuvre à la promotion, la protection et la des Droits de la femme dans le département de Niakara, à travers divers projets dont l’appui à l’autonomisation financière en milieu rural, la scolarisation de la petite fille et maintien de celle-ci à l’école  ainsi que la lutte contre les Violences basées sur le genre (VBG) et des ateliers de formation en vue de la participation des femmes à la gouvernance locale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici