Dans son message à la Nation le 4 novembre 2020, Soro accuse Ouattara de préparer un programme de repérage contre l’opposition.

Devant la violation flagrante de notre Constitution, le sang de nos compatriotes qui est versé chaque jour et le parjure déshonorant dont s’est rendu coupable l’ex-président sortant, j’ai décidé de m’assumer et de prendre la parole. Je prends la parole car mon honneur me le commande, la dignité de notre pays l’exige et le souvenir du sacrifice de tous ces illustres fils du pays tombés pour la défense des valeurs de la République et de la Démocratie, me l’ordonne.

LIRE AUSSI:Réélection de Ouattara : Jeannot Ahoussou se prononce enfin : son message aux cadres du Grand-Centre

Face à la mobilisation du peuple de Côte d’Ivoire, et vu le peu d’empressement de notre armée nationale à participer à l’hécatombe à laquelle il l’invitait, a mobilisé pour servir sa cause, de nombreux miliciens et supplétifs armés, qui mènent actuellement notre pays au chaos, en massacrant à l’arme blanche et même à l’arme de guerre, nos compatriotes qui manifestent les mains nues.

LIRE AUSSI:L’arrestation d’Assoa Adou en cours à son domicile ? : le mur de sa résidence escaladé

Ces hordes endoctrinées tailladent à la machette leurs pauvres victimes, allant jusqu’à incendier des habitations avec leurs occupants à l’intérieur. Un programme de repérage systématique des partisans de l’opposition en vue de leur élimination est en cours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici