Alassane Ouattara veut dialoguer avec Laurent Gbagbo et ignore Soro Guillaume

0
393

après réélection a “tendu la main” à l’opposition suite a son dialogue avec Bédié. C’est au tour de Laurent .

Le président Alassane Ouattara a affiché sa volonté de renouer avec les leaders de l’opposition,  principalement ceux du - RDA et du FPI, afin d’apaiser le climat sociopolitique très tendu en Côte d’Ivoire. Toutefois, le chef de l’Etat n’a pas évoqué le cas de Soro Guillaume, qui pourtant met tout en œuvre pour le destituer du pouvoir.

L’opposition ivoirienne est vent débout contre le patron du RHDP. Les partis politiques de l’opposition ont lancé des mots d’ordre de boycott actif et de désobéissance civile. Recemment, les adversaires d’Alassane Ouattara qui qualifient le scrutin présidentiel du 31 octobre de coup d’état electoral ont mis en place le conseil national de transition, un organe qui devrait se substituer aux institutions de la république. Ce qui a rendu très délétère l’atmosphère politique en Côte d’Ivoire.

LIRE AUSSI: Présidentielle Burkina: L’opposition dit “NON” aux résultats précipités dès le lendemain du scrutin

Pour préserver un climat socio-politique apaisé, le président , Alassane Ouattara, a, lors de la réunion du Conseil politique du RHDP, tenue mardi à Abidjan, instruit le Premier  Hamed Bakayoko afin de renouer le dialogue avec les responsables politiques de l’opposition, en l’occurrence le PDCI-RDA et le FPI.

J’ai (…) instruit le Premier Ministre Hamed Bakayoko à renouer le dialogue avec le PDCI-RDA et le FPI afin de leur permettre de reprendre leur place dans le dialogue politique “, a confié le président ivoirien.

LIRE AUSSI: Gnamien Konan: “La présence de Bédié ou d’Affi n’aurait rien changé”

Le chef de l’Etat a aussi exhorté les cadres et les militants de son parti, à mettre tout en œuvre pour maintenir et renforcer la paix et le vivre ensemble sur toute l’étendue du territoire national. “Le RHDP a pour devoir de travailler à rassembler la Côte d’Ivoire dans toute sa diversité “, a--il affirmé.

Il n’a pas évoqué le cas Guillaume Soro, qui demeure pourtant l’un de ses farouches adversaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici