Le ministre , a présenté à des projets à moyen terme au profit des jeunes et des femmes, le jeudi 13 février 2020.

Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Moussa Dosso, a présenté des projets à moyen terme au profit des jeunes et des femmes de Fresco, à l’occasion d’une rencontre du Premier ministre qui a entamé jeudi 13 février 2020 une visite de travail dans la région du Gboklè.

L’ensemble de ces programmes s’apparente, a révélé le ministre Moussa Dosso, à un coup d’accélération à la politique halieutique, piscicole, aquacole, notamment l’élevage de poissons et de crevettes.

LIRE AUSSI : Actualité ivoirienne titrologie 14 février 2020

“La Côte d’Ivoire, à partir de ce plan, ambitionne, au regard des autres pays d’Asie du Sud-Est, d’être autosuffisante en production de poissons et animale”, a-t-il déclaré.

Moussa Dosso a ajouté que son département ministériel a implémenté un projet au profit des femmes, dénommé “Un coq et dix poules”. Avec ce projet, “nos sœurs pourront, de façon définitive, créer la richesse et être aujourd’hui autonomes parce que les résultats de ce programme sont connus et testés ailleurs.”

Le revenu mensuel tiré dans la mise en œuvre de ce projet va excéder le SMIG ivoirien qui est de 60.000 FCFA. “C’est extraordinaire, parce que bientôt, à partir de mars, ce programme va rentrer en application. Et nous pensons qu’avec cela, vous serez autonomes au bout de trois mois parce qu’aujourd’hui, nous avons les méthodes et les moyens pour produire davantage”, a assuré Dosso Moussa.

LIRE AUSSI : Les films à voir dans les cinémas Majestic à Abidjan

Le ministre a également évoqué les cas d’élevage de bovins et de caprins. “Nous avons un programme qui a démarré avec la FAO qui entend appuyer le Gouvernement pour encore permettre l’installation de jeunes éleveurs dans ces secteurs », a-t-il déclaré.
Tous ces projets, a conclu le ministre Moussa Dosso, visent à toucher le maximum de cibles au cours de cette année 2020.