Mort Hamed Bakayoko: manifestations de colère à Séguéla

0
640

Le préfet de Séguéla a appelé à la retenue, ce 11 mars 2021, face aux manifestations de colère suite à la mort d’Hamed Bakayoko.

“Je comprends tous les sentiments qui vous animent, c’est votre manière d’exprimer ce que vous ressentez. De grâce, ne cassez rien durant ces manifestations spontanées”, a recommandé M. Diarrassouba qui était allé au contact des manifestants accompagné du sous-préfet de Séguéla, Nemlin Abel.

Depuis l’annonce du du Premier ministre Hamed Bakayoko, par ailleurs député de Séguéla, des jeunes gens, par groupes, manifestent à travers la ville pour exprimer leur mécontentent face à cette brusque disparition de celui que l’on appelait affectueusement ‘’le golden boy’’.

LIRE AUSSI : CPI : Gbagbo fixé sur son sort ce 31 mars 2021

“Il n’y a pas de problème. Hamed Bakayoko est notre papa, et nous voulons lui rendre hommage”, s’est exprimé l’un des meneurs du mouvement, Bakayoko Ismaël, rencontré avec son groupe dans les environs de la mosquée ‘’wahabia’’.

LIRE AUSSI : Patrick Achi hospitalisé : le premier ministre par intérim rétablie enfin la vérité

Le Premier ministre Hamed Bakayoko est décédé en Allemagne dans la soirée du mercredi 10 mars 2021 des suites d’un cancer, rappelle--on.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici