Pour une peu connue des ivoiriens il y’a quelques années, les rivalités et autres dissensions inhérentes à la politique intérieure en Côte d’Ivoire ont fait connaître cette organisation. Les journalistes, blogueurs et autres ayant largement contribué à cela. Eux, qui, ces derniers jours n’ont cesse de relayer la multitude de communiqués selon les centres d’intérêt et la moindre information venant du où avait lieu une session de cette assemblée. Au moment où celle-ci ferme ses portes, qui était au centre de tous les débats a tenu à faire la publication suivante. Pour lui, ce qu’il faut retenir, c’est qu’il n’y a pas eu de coup d’Etat.

Lire aussi : Ferkéssédougou-People politique, Soro Guillaume bande les muscles : ”Qui peut me chasser ?”

Guillaume Soro : ”Je repars de …”

Chers Tous…Les lampions se sont éteints sur la 27e Assemblée Régionale Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la (APF). Je veux ici remercier Monsieur JACQUES KRABAL (qui ne me contredira pas) que nous avons vécu l’un des plus tumultueux (pour ne pas dire pire) sommet de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie. JACQUES KRABAL a su courageusement faire respecter les textes. La propension et la tentation à les transgresser étaient trop fortes. Je me désole de voir notre organisation décliner sous les coups de boutoirs de parlementaires stipendiés auxquels M. KRABAL a su faire face donnant une lueur d’espoir à la démocratie. L’APF ne sera jamais le nid de parlementaires peu soucieux de la démocratie et de l’Etat de Droit. Dura lex, sed lex ( La loi est dure, mais elle reste la loi) . Bravo à toute l’équipe de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie. Venus dans l’unique but de m’humilier (quel programme ?), je repars de Rabat stoïque et conforté dans mes prérogatives de 1er Vice-Président de l’APF. Le coup d’Etat n’a pas eu lieu. Guillaume Kigbafori SORO.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici