Manifestations au Nigeria: le Président Muhammadu Buhari a exhorté les jeunes à prendre part aux discussions sur la réforme de la police.

Le Président Muhammadu Buhari a exhorté les jeunes nigérians à prendre part aux discussions sur la réforme de la police. Il a noté qu’il est normal que les discussions subsistent après toute manifestation. Le Président a exprimé son engagement envers le respect des droits constitutionnels des personnes.

Le Président Muhammadu Buhari a ainsi appelé les jeunes nigérians à mettre fin aux manifestations de rue et à s’impliquer dans les négociations visant à mettre fin aux brutalités policières dans le pays. Buhari a lancé l’appel, hier dimanche 1er novembre, lors d’un événement marquant la première célébration de la journée nationale de la jeunesse. Le Président Buhari dit ainsi souhaiter que les jeunes nigérians participent aux discussions sur la réforme de la police.

LIRE AUSSI: DÉCÈS DE SINDIKA DOKOLO : UN ACTE “NON-CRIMINEL” SELON LA POLICE…

Selon un communiqué publié par le porte-parole présidentiel, Garba Shehu, le Président, représenté par le ministre du Territoire de la capitale fédérale (FCT), Muhammad Bello, a rassuré que son administration avait entendu les demandes de la jeunesse nigériane. Il a noté qu’il est temps que la protestation contre la brutalité policière passe de la rue à la table des négociations, tout comme d’autres mouvements de protestation l’ont fait dans le passé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici