Mamadou Traoré a mis en garde l’Opposition ivoirienne pour sa participation aux du 6 mars 2021.

Sans que les causes qui ont poussé l’opposition à boycotter la mascarade d’élection a laquelle nous avons assisté ne soient réglées, elle a décidé d’aller à l’élection législative du 06 Mars, après un dialogue sans tête ni queue avec le pouvoir. Ma position est claire depuis le début.

Et ,en toute modestie, je pense avoir été l’un des premiers cadres de GPS a m’opposer à une quelconque participation de ce mouvement politique à cette élection à venir. Heureusement que ma voie a été entendue par notre leader et par beaucoup de cadres de GPS.

Je ne trouve pas logique d’aller à une élection dont on connaît déjà les imperfections avec une CEI et un Conseil Constitutionnel aux ordres, avec un découpage électoral biaisé, avec une liste électorale non consensuelle.

Je ne trouve pas logique d’aller à une élection déséquilibrée en enjambant les corps de nos militants de l’opposition tombés pour avoir réclamé une élection juste et transparente. Que l’opposition ne se fasse pas d’illusions. Elle ne pourra pas avoir la majorité au parlement avec cette CEI et ce Conseil Constitutionnel aux ordres.

LIRE AUSSI :Mamadou Traoré: « Soro est toujours déterminé à combattre Ouattara »

Et même au mieux des cas, si elle arrivait à obtenir cette majorité, elle ne pourrait influencer aucune décision du gourou du Restaurant et pour cause.

1.La Constitution permet au Président de la République de contourner l’Assemblée Nationale en prenant des ordonnances.

2.Et même si les députés de l’opposition, devenus majoritaires à l’Assemblée Nationale ,faisaient des propositions de lois, tant que le Président de la République ne prend pas un décret d’application de ces lois ,elles restent sans effets.

Que peut donc l’opposition si le Président de la République décide de l’ignorer et même de ne pas mettre à la disposition de l’Assemblée Nationale les moyens pour fonctionner? Je rappelle que c’est l’exécutif qui met le budget à la disposition de l’Assemblée Nationale.

LIRE AUSSI : Mamadou Traoré : « que DIEU nous sauve du RHDP »

Et puis ,si l’opposition se débrouillait à obtenir une centaine de députés, qu’elle sache qu’elle ne pourra pas influencer le fonctionnement de l’Exécutif. Qu’elle sache également que l’immunité parlementaire de ses députés ne pourrait pas les sauver d’une éventuelle poursuite judiciaire ou d’une éventuelle arrestation.

Le gourou du Restaurant a déjà franchit toutes les limites qu’il ne devrait pas franchir. L’immunité parlementaire d’un député ne lui sert plus à rien. La seule motivation des membres de l’opposition qui veulent aller à cette élection législative ,c’est soit leur volonté de maintenir leur niveau de vie avec les indemnités parlementaires qu’ils recevront, soit de changer leur niveau de vie avec ces indemnités.

J’attend qu’on vienne me démontrer la vacuité de mes propos à ce sujet. J’espère seulement qu’à la suite des résultats de cette élection législative ,des candidats malheureux de l’opposition ne viendraient pas se plaindre de fraudes massives de la part du pouvoir. Nous savons tous que nos amis du Restaurant sont des experts en fraude .

A quoi peut -on donc s’attendre avec eux? Je suis vraiment fier de l’attitude de GPS qui a décidé de ne pas participer à cette élection législative tant que les conditions d’une élection transparente ne sont pas réunies. Je suis également fier de l’attitude de GPS qui a décidé de ne pas aller à cette élection législative afin de ne pas entériner le putsch constitutionnel et électoral qui a installé le gourou du Restaurant au pouvoir.

LIRE AUSSI : Mamadou Traoré : « pourquoi j’admire Guillaume Soro »

Je suis enfin fier de l’attitude de GPS qui a décidé de ne pas aller à cette élection législative en hommage à tous ceux qui sont tombés et emprisonnés dans le cadre de la lancée par l’opposition. Je suis fier de mon leader d’être resté digne et droit dans ses bottes face à la persécution que lui et ses hommes subissent. C’est ça on appelle un garçon. Un vrai garçon. Aux mendiants du Restaurant qui viendront me dire qu’un garçon ne fui pas, je leur rappellerai qu’en 99, leur gourou a fui lorsqu’il a été accusé de fraude sur la nationalité.

Un mandat d’arrêt international a même été lancé contre lui. En 2000, leur gourou a fui lorsque le général Guei a commencé à traquer les jeunes gens qui l’ont porté au pouvoir. En 2002, leur gourou a fui en sautant clôture lorsque la rébellion a éclaté. Donc on connaît les fuyards de ce pays. On connaît aussi les vrais garçons dans ce pays. Et Guillaume Soro en est un. D’où ses surnoms de Tienigbanani et de Kirikou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici