Le projet de loi de finances portant budget de l’Etat pour l’année 2021 a été présenté devant la Commission des Affaires économiques et financières de l’Assemblée nationale.

Le Ministre Sanogo présente les grandes lignes du projet de budget 2021.

La présentation du projet de loi de finances portant budget de l’Etat pour l’année 2021 devant la Commission des Affaires économiques et financières de l’Assemblée nationale, a débuté ce mardi 17 novembre 2020, à Abidjan, avec le discours introductif du Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire-Assemblée nationale : ce qui attendait Guillaume Soro au cas où il ne démissionnait pas !

Le ministre a indiqué que ce projet de budget 2021, 2ème budget élaboré sous la forme d’un budget-programmes, qui s’équilibre en ressources et en charges à 8.398,3 milliards Fcfa, est structuré en 35 dotations et 149 programmes budgétaires, logés au sein des Institutions et Ministères.

Les ressources du projet de budget 2021 sont constituées de recettes budgétaires projetées à 4 335,6 milliards Fcfa, représentant 51,6% du total des ressources. Ces recettes intègrent les recettes fiscales (3946,1 milliards Fcfa), les recettes non fiscales (88,7 milliards Fcfa) et les dons de partenaires extérieurs (300,8 milliards Fcfa). Elles comprennent également les ressources de trésorerie projetées à hauteur de 3255,3 milliards Fcfa dont 1977,3 milliards Fcfa d’emprunts sur les marchés monétaire et financier. Enfin, ces ressources incluent les recettes affectées inscrites au titre des comptes spéciaux du Trésor et projetées à 808,0 milliards Fcfa.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: Les députés de l’opposition boycottent la reprise des travaux parlementaires

Pour ce qui concerne les dépenses, elles comprennent les dépenses budgétaires qui se chiffrent à 6260,6 milliards Fcfa. Les dépenses budgétaires se déclinent en charges financières de la dette publique (802,5 milliards Fcfa), en dépenses de personnel (1831,4 milliards Fcfa), en achats de biens et services (695,9 milliards Fcfa), en transferts (971 milliards Fcfa), et en dépenses d’investissement (1959,8 milliards Fcfa).

LIRE AUSSI: Le projet de budget 2021 de la Côte d’Ivoire présenté aux députés

Mais en plus des dépenses budgétaires, les dépenses du budget de l’Etat comprennent également 1330,3 milliards Fcfa de charges de trésorerie constituées des remboursements du capital de la dette publique et 808 milliards Fcfa au titre des dépenses des comptes spéciaux du Trésor.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici