Le et son sont impliqués dans un vaste scandale éthique et financier impliquant une organisation non gouvernementale canadienne de Toronto, L’opposition réclame sa démission.

Ces derniers mois, le très populaire ne cesse de voir son image écornée. De son entorse au confinement très critiquée en pleine crise du coronavirus à ses petits dérapages de langage, le premier ministre du Canada multiplie les faux pas. Mais la dernière polémique auquel il se retrouve mêlé pourrait bien lui coûter cher politiquement. Car Justin Trudeau et son épouse Sophie sont aujourd’hui au coeur d’un rapporte Le Figaro dans son édition de ce jeudi 16 juillet.

Pour pallier aux effets dévastateurs de la crise sanitaire, Justin Trudeau a accordé un contrat de 19,5 millions de dollars à l’organisme caritatif We Charity afin qu’il puisse distribuer 900 millions de bourses étudiantes. Le programme mis en place permettait aux étudiants acceptant de faire du volontariat dans des ONG de toucher jusqu’à 5000 dollars. Mais ce contrat, accordé sans appel d’offre, semble cacher de lourds problèmes éthiques et conflits d’intérêts.

Des transactions douteuses

Car Justin Trudeau aurait des liens profonds avec We Charity, dont les fondateurs sont des donateurs du parti libéral dont est issu l’homme politique. Selon les médias canadiens, ces dernières années, l’organisme de bienfaisance aurait ainsi rémunéré la femme, la mère et le frère de leur premier ministre. , dont les relations avec son époux ne seraient pas au beau fixe, aurait touché 1400 dollars pour assister à un événement de l’ONG. La maman de Justin Trudeau, Margaret, aurait quant à elle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici