Face à l’intensification du , le commissaire général du , dit A’Salfo, a procédé au report du 13

Contrairement au MASA, le coronavirus a fini par avoir raison de la 13ème édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA). Cet événement initialement prévu du 14 au 19 avril a été reporté à une date ultérieure. Nous vous donnons lecture du communiqué de presse rédigé à cet effet ce 16 mars et signé du commissaire général, Salif Traoré.

Le Commissariat général du FEMUA, réuni en session extraordinaire d’urgence ce dimanche 15 mars 2020, a statué sur l’actualité nationale et internationale dominée par le coronavirus déclaré comme une pandémie par l’Organisation mondiale de la Santé.

LIRE AUSSI: Coronavirus en Afrique : Bill Gates avait prévenu, mais personne ne l’a écouté

Face à l’intensification du partout dans le monde et particulièrement en Côte d’Ivoire où 4 cas testés positifs ont été découverts à ce jour, notre sens de responsabilité nous oblige à ne prendre aucun risque avec la santé de tous les acteurs du FEMUA 13.

Au regard de ce qui précède et en accord avec les principaux intervenants dans la mise en oeuvre du festival, le Commissariat Général décide en toute responsabilité de reporter la 13ème édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo, initialement prévu du 14 au 19 avril 2020 à une date ultérieure afin d’accompagner les efforts du gouvernement dans la lutte contre cette pandémie et marquer notre solidarité aux victimes nationales et internationales du coronavirus.

LIRE AUSSI:Coronavirus au 43e BIMA : l’Ambassade de France dément

le commissariat général du FEMUA présente ses excuses aux festivaliers et les rassure quant à sa volonté de proposer de nouvelles dates, une fois la pandémie maîtrisée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici