La dénomination Caisse Nationale des Caisses d’Epargne () devenue Banque populaire de Côte d’Ivoire a été entérinée par le gouvernement.

Le gouvernement ivoirien a entériné, mercredi lors d’un , le changement de dénomination de la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne (CNCE) en Banque populaire de Côte d’Ivoire.

Un décret portant modification de cette dénomination et approbation des statuts modifiés de la CNCE a été adopté, à cet effet, par le gouvernement, a indiqué le porte parole du gouvernement, le ministre Sidi Touré, lors de la conférence de presse, à l’issue du Conseil, expliquant que ce changement vise à “marquer une rupture d’avec les difficultés du passé”.

LIRE AUSSI : Africa Investment Forum: l’édition 2020 reportée

” Conformément à la loi du 14 Août 2020 portant définition et organisation des sociétés d’Etat, ce  décret entérine l’ensemble des modifications des statuts de la banque induit par les opérations indiqués, selon M. Touré, par ailleurs ministre de la Communication et des Médias.

Détenue par l’Etat de Côte d’Ivoire à 100%, la banque populaire de Côte d’Ivoire a un capital de 53 milliards Fcfa avec près de 500 employés déployés dans 73 agences. Le gouvernement ivoirien, actionnaire unique, a adopté en mai 2017, un plan de restructuration et de recapitalisation  de cette banque après sa mise sous administration provisoire, sur décision de la commission bancaire de l’Union économique monétaire ouest africaine (UEMOA).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici