KKB n’a pas connu le même sort

0
191

KKB qui prêche désormais la bonne parole devrait bientôt se rendre en pour rencontrer Gbagbo et .

Il y a quelques semaines encore, des drapeaux violets floqués des initiales « KKB » flottaient au sommet des lampadaires et sur certains ronds-points d’Abidjan. Vestiges de la campagne électorale du mois d’octobre, abîmés par la pollution et les intempéries, ils ont aujourd’hui disparu. Kouadio Konan Bertin – dit « KKB » – n’a pas connu le même sort.

Unique face à Alassane Ouattara le 31 octobre, tandis que l’opposition faisait bloc et boycottait le scrutin pour dénoncer un troisième mandat présidentiel qu’elle jugeait anticonstitutionnel, cet ancien cadre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a été nommé, le 15 décembre, à la tête du nouveau ministère de la Réconciliation nationale. Une consécration pour ce quinquagénaire dont le illustre l’irrépressible ambition.

LIRE AUSSI : Ligue des champions : le duel Atlético – Chelsea

« Je ne le connais pas personnellement, mais il m’a toujours impressionné par son sens de l’État, son engagement pour la paix, pour la réconciliation et je suis sûr qu’il fera un excellent travail dans ce portefeuille qui vient à point nommé », dira de lui le président pour expliquer son choix.

LIRE AUSSI : Etienne Pineda, le fils d’Eto’o se signale déjà

KKB est désormais omniprésent dans les médias. Il multiplie les rendez-vous – dans les salons dorés de la résidence d’LIRE LA SUITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici