”Il y’a eu un moment où j’ai voulu tout abandonner”. Cette assertion est de Gonezié. C’est dire que même les champions sont souvent en proie à des doutes. Mais au final, il y’a cette victoire au bout, cette capacité à se relever. Et à se dire que l’on peut devenir bien meilleur. La preuve, à force de travail, MJ termine numéro 1 du 100 mètres féminin sur l’exercice 2018. C’est une prouesse à saluer, et qui devrait faire de grands échos. Rarement, une africaine, voire ivoirienne ne s’est hissée à un tel niveau. Hélas, le faible de l’Afrique, c’est de célébrer rarement ses héros. Une numéro 1 mondiale sans sponsor, c’est ahurissant au point où elle-même n’y trouve aucune explication. Mais elle a un appui inébranlable, sa . Celle qui lui aura permis de faire déplacer des montagnes, de se hisser au niveau où elle est. Avec cette , fière d’être ivoirienne, Marie Josée Ta Lou n’en démord pas. Il y’a tant de challenges à relever. Merci championne pour cette interview. Nous ne te souhaitons que le meilleur.

Lire aussi : Interview-Elysée Yao : Que devient l’actrice qui aura joué pour Gohou Michel, Meiway…Depuis Paris,…

L’année 2018 se termine sur une note heureuse. sur 100 mètres. Qu’est ce que cela te fait ?

C’est énorme…Je ne m’y attendais pas du tout. Je dirais que c’est une grâce venant de DIEU et cela me motive encore plus pour cette année.

Il y’a des années en arrière, pensais-tu être à ce niveau ?

Absolument pas. Je n’y pensais pas du tout.

Pour l’année 2019, l’objectif, les perspectives et résolutions, c’est quoi ?

Ce sont toujours les mêmes objectifs. Se surpasser, donner le meilleur de soi, battre à nouveau des records, ramener une médaille si DIEU fait grâce. Mais encore et surtout se focaliser sur soi-même, fermer les oreilles sur les bruits de couloir.

Numéro 1 mondial en 2018 sur 100 mètres, là où a échoué ton aînée Murielle Ahouré. Cela ne suscite pas une certaine jalousie ? Où en sont vos rapports aujourd’hui ?

Où a-t-elle échoué au juste ? Je ne le dirais pas de cette manière parce que nous ne sommes pas en concurrence. Il n’y a aucune jalousie venant de moi. Je pus vous assurer que nous avons des relations très cordiales.

Lire aussi : MHD maintenu en détention : Voici le message de l’artiste coupé décalé, Dj Arafat

Que réponds-tu à ceux qui verraient une rivalité entre vous ?

Qu’ils n’ont rien compris dans le domaine du sport.

Quel commentaire sur le fait que tu n’aies pas un veritable sponsor à ce jour ?

Je n’en ai aucun.

Te sens-tu soutenue dans ton pays, la Côte d’Ivoire ?

”Je croyais que ma vie n’était qu’un ÉCHEC”

Je sais qu’il y’a beaucoup de personnes qui me soutiennent et prient pour moi.

Parfois, ne regrettes-tu pas de courir pour la Côte d’Ivoire ?

Il y’a des moments, si…Par contre, je ne regrette pas d’être ivoirienne parce que nous sommes un peuple unique.

Ta foi en Dieu, comment s’est-elle enracinée ?

J’ai connu beaucoup de difficultés et d’épreuves dans ma vie (j’en ai toujours d’ailleurs) , il y’a eu un moment où j’ai voulu tout abandonner. Je n’avais vraiment plus d’issue. Je croyais que ma vie n’était qu’un échec et que c’était impossible de me relever. En dépit de mes incertitudes, DIEU s’est néanmoins beaucoup glorifié dans ma vie. Il m’a non seulement fait asseoir à la table des rois, mais il m’a aussi montré que le mot ”impossible” n’existait que dans le dictionnaire des humains. Depuis lors, ma foi n’a fait que grandir.

Un voeu pour ce début d’année 2019

Puisse l’éternel accorder à chaque personne dans le monde, la paix, l’amour, la joie . Puisse-t-il se manifester et se glorifier comme il l’a fait dans ma vie, et qu’il bénisse mon pays et mon peuple.