Guinée Equatoriale : des explosions font une vingtaine de morts

0
238

Des explosions dans un dépôt d’ d’un camp militaire de Bata, la capitale économique de la équatoriale, ont fait au moins 20 morts.

Le président de la Guinée Equatoriale Teodoro Obiang Nguema,  a accusé fermiers et militaires de manque d’attention.

“La ville de Bata a été victime d’un accident provoqué par la négligence de l’unité chargée de garder les dépôts de dynamite, d’explosifs et de munitions du camp militaire de Nkoa Ntoma, lesquels ont pris feu à cause des brûlis allumés dans leurs champs par les fermiers qui ont finalement fait exploser successivement ces dépôts”, a--il détaillé.

Il a assuré que les « ondes successives des déflagrations ont provoqué des dégâts sur quasiment tous les édifices et maisons de la ville » et ordonné une enquête.

Il a en outre lancé un appel à la communauté internationale à soutenir la Guinée équatoriale dans ces moments rendus encore plus difficiles par la conjoncture  économique due à la chute des prix du pétrole et à l’apparition de la pandémie de Covid-″.

Le ministère de la Santé de la Guinée Equatoriale a dans un indiqué que de nombreux habitants des quartiers environnants doivent encore se trouver sous les décombres de leurs maisons ou immeubles.

LIRE AUSSI: Gbagbo : son message au PDCI et EDS après les législatives, “j’engage, à poursuivre ce combat de la liberté de la nation”

Bata est la plus grande ville de ce pays riche en pétrole et gaz, mais dont la très grande majorité de la population vit dans la pauvreté, avec quelque 800 000 habitants sur les 1,4 million d’Équato-Guinéens. Elle est située sur sa partie continentale quand la capitale, Malabo, se trouve sur l’île de Bioko (une île du golfe de Guinée faisant partie de la Guinée équatoriale)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici