et se sont rendus à aux côtés de la famille du gendarme assassiné par des “Gnambros” “Au lavage”.

Pour le ministre Gilbert Kafana Koné et le  Préfet du département d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, le gouvernement, sensible à ce deuil, les a mandatés aux fins de le représenter et de présenter sa compassion et ses condoléances aux familles du défunt gendarme le MDL Sony Tiékou, a été abattu avec son arme de service.

Lundi, au cours d’une visite au domicile familiale du défunt gendarme au sous quartier de la Sicogi à proximité de la gare routière “Lavage”, le ministre Gilbert Koné Kafana a dit “être venu traduire la compassion et l’assistance du Conseil municipal de Yopougon avec celle du Gouvernement par le biais du Préfet du département d’Abidjan à la famille du gendarme assassiné”.

A LIRE AUSSI : ZOTA : ”J’AI DECIDÉ DE MAIGRIR”

” Nous avons informé la famille que serons à leurs côtés et les mesures seront prises pour que nous puissions mettre fin à ces agissements qui ont lieu dans le milieu du transport au niveau des gares routières dans nos communes”, a déclaré le ministre Gilbert Kafana Koné, au terme de sa visite.

Pour lui, il est difficile d’admettre que “celui qui est chargé de nous protéger qu’on lui arrache sa vie dans des conditions inacceptables”.

A LIRE AUSSI : ANGE FERNANDE ZOUGLOUKATA

Les parents du défunt gendarme inconsolables, pour leur part, ont exprimé leur gratitude au Préfet d’Abidjan et au maire de Yopougon pour leur promptitude et leur proximité.