, marraine

La marraine de la 12 ème édition du FEMUA est connue. Il s’agit de la première dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara. Après Henri Konan Bedié, Amadou Gon Coulibaly, comme parrains pour les deux dernières éditions, le choix du commissariat général du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo s’est porté cette année sur Dominque Ouattara.

Lire aussi : Didier Drogba : ”Je suis fier d’être allé jusqu’au bout”

et Dominique Ouattara, une histoire d’amour

Entre le quatuor d’Abidjan et la première dame Dominique Ouattara, c’est une véritable histoire d’amour. Ils sont liés à bien d’égard. Chaque année au gala de Children of africa, fondation de la first lady, ils sont conviés. Ils ont même consacré une chanson pour cette fondation qui récolte des fonds depuis plusieurs années pour le bien être des enfants en Côte d’Ivoire. A propos de leur lien, Asalfo , lead vocal du groupe Magic System et commissaire général du FEMUA parle de rapport maternel: ” J’ai des rapports très maternels avec Mme Dominique Ouattara qui me fait la sympathie et l’honneur de me prendre comme son fils” ( In magic System le mystère premier gaou ).

Lire aussi : YVIDERO KRITIKOS : ON S’FAIT LA BISE

Dominique Ouattara, une habituée d’Anoumabo

Pour donner son accord en tant que marraine du FEMUA 12, Dominique Ouattara a reçu Asalfo, Goudé, Manadja et Tino en sa résidence à la Riviera Cocody ce mardi 27 novembre. C’est dire qu’à  la cérémonie d’ouverture de ces festivités qui ont lieu au mois d’Avril dans la bourgade d’Anoumabo, elle sera aux côtés des festivaliers. Ce ne sera par ailleurs pas la première fois qu’elle s’y rendra. Elle, qui, en 2011 était déjà aux côtés de ces garçons comme le rappelle SOPRANO dans sa biographie : ” …En 2011, quand les Magic System m’ont proposé de participer au FEMUA, le festival qu’ils organisent depuis 2008…j’ai tout de suite accepté…Je vois débarquer à Anoumabo des men in black munis de talkie-walkie sortis des voitures pour contrôler l’environnement…puis une femme blonde sort de l’un des véhicules. Il s’agissait de Dominique Ouattara en personne…” ( In Mélancolique Anonyme) . Pour avoir toujours été là et partageant les idéaux du groupe, avec Dominique Ouattara comme marraine de ce FEMUA 12, on s’attend à une édition très relevée qui aura beaucoup de retombées sur le plan social.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici