En tournée en ce moment en France, a donné quelques spectacles dans les villes de Paris, Nantes et Angers. Le temps d’une pause échange dans la ville de Nantes récemment, il a fait des au journaliste Jean Luc Moro dans un entretien chassé croisé. L’essentiel que l’on pourrait retenir, c’est ce désaveu cinglant face à ses vieux démons : ””, lâchera-t-il.

Lire aussi : TRAITÉ DE JUDAS, VILIPENDÉ, CONSPUÉ…ENFIN, ARIEL SHENEY RÉPOND À DJ ARAFAT

Petit Denis tiraillé par la drogue, il lâche : ”Je veux vivre”

”Avec tout ce que je vis, si ce n’était pas les prières, je ne serais pas sur pied. Mon vice est connu de tous. Mais si la drogue me vaut des procès de la part de tout le monde même si nul n’est parfait, j’ai une seule volonté, je veux vivre”. Entre la drogue et la vie, le choix de Petit Denis est fait. Ce, pour quoi, il veut profiter de son séjour en France pour une énième cure de désintoxication. Pour son avenir musical, il est actuellement en studio avec Freddy Assogba. Illustration, des photos captées lors de son passage à Nantes il y’a un mois.