Effondrement au : : au moins quarante mineurs sont toujours bloqués sous terre depuis le mercredi dernier, d’un puits de mine d’or.

Le puits de mine, qui s’est effondré mercredi dernier dans ce village situé à près de 70 kilomètres de la capitale zimbabwéenne, appartenait à la Ran Gold Mine. Si certains mineurs ont été sauvés, d’autres restent toujours bloqués à l’intérieur de la mine.

LIRE AUSSI: LES COURS PERTURBÉS À DIMBOKRO CE 30 NOVEMBRE

Au fur et à mesure que les jours passent, l’espoir de retrouver les quarante mineurs illégaux piégés sous la mine de Bindura à Harare s’amenuise. Cela fait près d’une semaine que ces hommes sont pris au piège. Pendant ce temps, les opérations de recherche stoppées en raison de fortes intempéries ont finalement redémarré. Un secouriste y a même perdu la vie, selon plusieurs sources.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici