Education: Des élèves albinos pris en charge

0
176

A Odienné, deux jeunes élèves albinos, de parents défavorisés, vivant en milieu rural, à Odienné ont reçu une prise en charge optique.

Une âme généreuse, sous l’impulsion d’un responsable local de l’Education nationale, a répondu à un appel à l’aide lancé, via une sociale, par le de la circonscription éducative Odienné 1, David Assomane Babo. 

LIRE AUSSI: Serge Beynaud frappé par un malheur-L’un de ses proches collaborateurs est décédé-Abattu et déboussolé, il a pris en charge les frais engendrés par cette mort

De ces deux jeunes élèves, l’un en classe de sixième et l’autre au CM1, l’inspecteur Babo a quasiment fait des filleuls.  Il suit celui de CM1, Moussa Koné, depuis leur rencontre, datant de sept ans, dans le village de Massadougou, à une quinzaine de km de la ville d’Odienné.

« Je l’ai aperçu en train de pêcher. Je me suis enquis des raisons de sa non présence en classe un jour ouvrable. Ses parents ont évoqué des raisons financières. Il fallait un sac et une tenue scolaire. Ce que j’ai fourni pour qu’il puisse débuter les cours. Aujourd’hui il est en classe de CM1 » s’est-il réjoui.

LIRE AUSSI: L’artiste Black M annonce un 4ème Album avec son Label Wati B

L’acteur de l’éducation a traduit sa gratitude à l’anonyme qui vient ainsi l’aider, avec ces lunettes, à maintenir son protégé, orphelin de père depuis peu, à l’école, en lui permettant de bien voir et donc de mieux travailler. Egalement pour le second, Doumbia Amidou.

« Il était en classe de CM2 l’année dernière à N’Dola. Dans le cadre des visites de classe j’ai constaté aussi qu’il avait des . Et je lui ai promis une paire de lunettes s’il était admis à l’examen.  Dieu merci quelqu’un a entendu mon cri de cœur », a-t-il conté, le concernant, remettant les verres correcteurs, jeudi 3 novembre 2020.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire : l’OMS offre du matériel de lutte contre le COVID-19

L’albinisme est toujours associé à des difficultés visuelles en raison de présence d’amétropie, de nystagmus, de strabisme, d’hypoplasie fovéolaire en plus de la photophobie marquée. Beaucoup d’albinos ont une acuité visuelle extrêmement réduite et sont classés dans la catégorie de basse vision [5, 6, 7].

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici