Déversaille se livre une fois de plus aux Ivoiriens. Pour le Dj, “nous ne sommes pas tous obligés d’avoir la même trajectoire de vie”.

C’est Dieu qui bénit. Chacun à sa chance et son histoire de vie. Nous ne sommes pas tous obligés d’avoir la même trajectoire de vie. Je n’ai pas volé ce qui m’arrive actuellement. Je ne suis pas une personne médiocre mais plutôt un enfant béni.

Je suis, après tout, un jeune ivoirien. Franchement, j’aurais préféré que mes frères et sœurs Ivoiriens me soutiennent. Comme le font déjà certains. Ce n’est pas moi qui ai volé. C’est Dieu qui a voulu que je passe par cette situation afin qu’on puisse faire attention à moi.

LIRE AUSSI : Etienne Pineda, le fils d’Eto’o se signale déjà

Qu’on puisse parler de moi. Acceptez ça ainsi. C’est Dieu qui a voulu que les choses se passent comme ça. Aujourd’hui, c’est moi. Demain, ça peut être quelqu’un d’autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici