L’épouse du a succombé suite à une opération chirurgicale. Les mesures restrictives dues au n’ont pas permis son évacuation.

La prophétesse Kosséré Epse Makosso Okehi Tatiana, est décédée le samedi 28 Mars 2020 à Abidjan suite à un malaise post- opératoire d’une hernie de la ligne blanche. Cette mort brutale plonge le Révérend Camille Makosso dans une douleur indicible.

LIRE AUSSI: Le Révérend Makosso donne enfin sa version après le décès de son épouse : « elle s’est effondrée dans mes bras »

Il n’aurait pu en être autrement quand on sait que le couple filait le parfait amour. C’est un homme complètement dévasté par la perte brutale de sa dulcinée qui s’est exprimée sur son compte Instagram.

«J’ai mal, j’ai mal, j’ai très mal. Seigneur oui j’ai mal très mal. On me demande de ne rien dire mais j’ai envie de crier, pleurer et tout casser. Mais tu n’es plus là pour me dire calme toi bébé; tu es un général. Ma femme, mon bébé, ma princesse, mon amour, maman tati, je perds mes forces. Seigneur Jésus! Aide-moi car jamais, je ne t’abandonnerai. Peu importe l’épreuve. Tu m’as pris celle que j’appelle ma vie et tout ce que je peux te dire, c’est juste que ta volonté à toi soit faite », a-t-il tenu à exprimer.

LIRE AUSSI: Décès de Tatiana l’épouse Révérend Général Makosso : la justice se saisit de l’affaire, une enquête est ouverte

Rien ne laissait présager un tel malheur, bien que Mme Makosso ait été souffrante. Son époux envisageait une évacuation sanitaire et des dispositions auraient même été prises à cet effet. Hélas, la pandémie du Coronavirus avec son cortège de mesures restrictives n’a pas permis à l’épouse du Révérend Camille Makosso d’effectuer ce voyage.

L’ultime option qui s’offrait au couple était celle d’une intervention chirurgicale sur place…Un choix qui n’aura malheureusement pas réussi à l’épouse de l’homme de Dieu, homme de média et icône des réseaux sociaux en Côte d’Ivoire.

LIRE AUSSI: Débordo après le décès de la femme de Makosso : « c’est trop facile cette affaire, je demande une autopsie »

Le lundi 30 Mars 2020, les autorités judiciaires ont été officiellement saisi afin qu’une autopsie et une enquête soit ouverte pour comprendre les causes de ce brusque décès suite à une intervention dite bénigne aux dires des médecins.

La prophétesse Tatiana Makosso, victime collatérale du Coronavirus, était mère de 4 enfants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici