“De la mort d’Hamed Bakayoko…” : un proche de Ouattara se prononce

0
558

Saïd Penda, proche du pouvoir RHDP, se prononce sur la qui fait état de la de , premier ministre ivoirien.

Le premier ministre ivoirien n’est donc pas décédé comme l’a annoncé, il y a 72h déjà, Chris Yapi, l’avatar sous lequel Guillaume Soro et sa bande d’employés spécialisés en fabrication de fake news intoxiquent les non-avertis. A tous ceux qui m’ont envoyé des messages privés sur WhatsApp, facebook et sms, demandant confirmation de cet infox, souvent deux jours après la rumeur, je voudrais dire deux mots :

1- Prenons-nous au sérieux car si nous nous prenions au sérieux, nous saurions que ce ne sont pas des farfelues qui annoncent le décès d’un premier ministre ivoirien. Lorsque nous sommes en présence de ce genre de rumeur, rendons-nous sur les grands médias ou attendons le communiqué officiel.

2- En quoi la mort d’Hamed Bakayoko vous concerne en tant qu’individu alors que vous n’êtes ni en relation d’affaires avec lui, encore moins êtes-vous membres de sa famille biologique ? Certains de ceux qui m’ont envoyé des messages n’étaient même pas Ivoiriens et on pourrait s’étonner de l’urgence pour eux à confirmer le décès d’Hamed Bakayoko. En quoi la mort d’Hamed Bakayoko était-elle utile ou même seulement importante pour vous bon sang ! Juste pour que vous puissiez vous aussi l’annoncer sur votre profil facebook ?

LIRE AUSSI : Présidence CAF : Ahmad Ahmad doublé par le TAS, définitivement hors-jeu

Qu’y gagnez-vous si ce n’est quelques “like” et commentaires ? En réalité pas grand-chose et vous auriez pu faire l’économie de cette débauche d’énergie et vous épargner cette course effrénée pour en savoir plus, avec son lot de stress inutile.

3- La Côte d’Ivoire est un État sérieux qui communique sur la santé de ses dirigeants, contrairement à la tradition sous d’autres cieux. Quand le président de la république se déplace pour des raisons de santé, un communiqué est publié. Idem pour le premier ministre et les différents chefs d’institutions.

LIRE AUSSI :Apoutchou national : voici pourquoi j’ai mis ma bouche dans l’affaire Arafat

La santé d’Hamed Bakoyoko nécessite qu’il prolonge son séjour en et les ivoiriennes l’ont annoncé, très officiellement, dans un communiqué. Le décès du premier ministre Amadou Gon Coulibaly n’avait donné lieu à aucune intrigue et elle a été rendue publique le même jour, à peine quelques heures après qu’il a rendu l’âme. Sachons donc garder. Ce qui est vrai, est vrai !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici