Quand le tue !

La vidéo est triste et insoutenable ( Voir vidéo sur la page facebook d’Abidjanpeople.net) . En pleine pirouette sur la tête, le jeune coupé décalé du nom d’artiste, ”” se tord le cou et meurt sur le coup. Face à une assistance médusée, le drame s’est joué en quelques fractions de secondes…Hélas…Quand le roukaskas tue !

Roukaskas, tendance suicidaire

C’est malheureusement la tendance du moment. La plupart des artistes coupé décalé en ont fait la trame de leurs différentes chorégraphies. Il faut être un ninja, un japonais, savoir faire des roulades, être un acrobate pour s’assurer de pouvoir danser avec , Safarel et autres.

Lire aussi : En concert à Dakar-Aya Nakamura boycottée !

Mais au bout du couloir, il ya certes les applaudissements, mais la faucheuse qui n’est jamais loin. Et qui, le sort d’une indélicatesse nous arrache notre pauvre petite vie. ”Internet” ”a dja foule” avec ses ”roukaskas”. Le voici s’en allé sur le théâtre de ses exploits. Cette triste disparition saura-t-elle rappeler à l’ordre ces adolescents qui s’adonnent aux ”roukaskas” ? Pas si sûr, surtout quand on sait qu’aujourd’hui la plupart des artistes mesurent leur popularité à l’applaudimètre suite aux exploits acrobatiques de leurs danseurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici