Les de et de de Côte d’Ivoire rendent aux dans l’ à , dans le nord du pays.

Le 11 juin dernier, 13 soldats, militaires et gendarmes tombèrent, les armes à la main, dans une violente attaque perpétrée par des terroristes à Kafolo, dans le nord de la Côte d’Ivoire, à la frontière avec le Burkina Faso. Des hommages nationaux leur sont rendus par leurs frères d’armes et aussi par les autorités du pays.

Lundi, une cérémonie d’observation d’une minute de silence en l’honneur de ces militaires disparus, a été organisée par les forces armées au nouveau camp d’Akouédo. L’événement a eu lieu en présence de l’Etat-major, du Premier ministre par intérim et aussi du ministre de la défense, . Notons qu’à la suite de l’attaque de Kafolo, des enquêtes ont été enclenchées et des opérations de ratissage sont toujours en cours pour retrouver les terroristes présumés. Aucune revendication de l’attaque n’encore été faite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici