Arrivé ce matin à Paris, les dessous de ce voyage d’ révèlent selon des sources bien introduites qu’il aurait refusé l’un des avions de la flotte présidentielle dont dispose l’Etat ivoirien. L’ancien Chef d’Etat aura préféré prendre sur lui les charges de son déplacement. Se payant lui-même le billet d’avion sur un vol régulier en première classe à hauteur de 10 mille Euros.

Lire aussi : CÔTE D’IVOIRE-ON LE DISAIT INTERDIT DE SORTIR DU TERRITOIRE, HENRI KONAN BÉDIÉ EST À…

Il aura bénéficié cependant des avantages dûs à son rang d’ancien Chef d’Etat d’où son passage au ministériel à l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan et son accueil dans un d’honneur ( Le VIP 2000) à l’aéroport Charles De Gaulle à Paris ; par , l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en France.