Sans le dire ouvertement, lorsque fait un parallèle entre sa vie de premier ministre sous et celle sous Alassane Ouattara, il va s’en dire qu’il en veut énormément à l’actuel président ivoirien. Sans lâcher le mot, le descriptif de ses rapports avec ces présidents qui ont dirigé la Côte d’Ivoire laisse croire que était assez tolérant sur certaines prises de parole. Voici ce que dit de lui.

Lire aussi : Côte d’Ivoire- Guillaume Soro se déchaîne devant le peuple atchan: ”Dans ce pays, on…

Guillaume Soro : ”J’insultais Gbagbo le matin et j’allais au conseil des ministres…”

”Je suis du Nord. Je revendique Ferké, je vais y aller. Toutes les régions de la Côte d’Ivoire m’ont adopté parce que je suis avec les populations ivoiriennes. Les discours régionalistes sont dangereux pour le pays. Faites très attention à ce discours. Il n’y a pas que le nord en Côte d’Ivoire…Gbagbo était là, il ne nous renvoyait pas. Le matin à 6h30, j’insultais Gbagbo sur Rfi. Et à 10h00, je suis assis en salle de conseils des ministres. Je me demandais quel regard allait-il me réserver ? . Mais il vient et il me dit, Guillaume, ça va ?…et on s’assoit, on fait le conseil. Mais aujourd’hui est-ce que tu peux tenir un tel discours et aller en conseils des ministres ? Disons-nous la vérité. Tu ne pourras même pas être dans la salle…”. A titre de confidence, Guillaume Soro confiera que c’est sous Laurent Gbagbo que son directeur de protocole, Souleymane Kamaraté dit Soul to soul a obtenu le statut d’ambassadeur. Sans commentaire.