L’ du qu’il est convenu d’appeler un rituel secoue en ce moment l’église de Côte d’Ivoire. Quelques jours après ce crapuleux, l’opinion ne décolère pas. Des indignés ont crié leur ras-le-bol via les réseaux sociaux. Certains d’entre eux font l’objet de menaces. Pendant plusieurs jours, des des églises évangéliques et protestantes se sont réunis. Un communiqué sanctionnant leurs différentes rencontres est annoncé dans les heures et jours à venir. Les associations de qui veulent que toute la lumière soit faite sur le décès de leur collègue publieront des communiqués et projettent de marcher afin que justice soit faite. C’est l’ébullition au sein de l’église de Côte d’Ivoire qui est en feu dans une affaire qui n’a pas fini de livrer ses secrets.

Lire aussi : CÔTE D’IVOIRE-LE CHANTRE EMMANUEL SYLVIO ASSASSINÉ : UN CRIME CRAPULEUX QUI MET EN CAUSE…

Assassinat du chantre Emmanuel Sylvio, la famille s’oppose aux pasteurs

Comme si des pasteurs avaient des choses à se reprocher dans cette mort où l’on ne demande que justice et lumière, une délégation des s’est rendue auprès de la famille du chantre assassiné. En toute dignité, celle-ci a opposé une fin de non recevoir aux pasteurs, qui, dans leur démarche attendaient que les choses se règlent à l’amiable. Tout un réseau d’ est impliqué dans cet assassinat. Ce qui irrite davantage l’un des doyens parmi les serviteurs de Dieu, qui conduit le processus en cours. Une affaire à suivre.