Blaise Compaoré accusé dans l’assassinat de Thomas Sankara sera jugé

0
300

L’-président burkinabè Blaise Compaoré sera jugé pour l’assassinat de , a indiqué ce 13 avril 2021, AFP.

La justice burkinabè a décidé de la mise en accusation de l’ancien président Blaise Compaoré qui a dirigé le après la mort de Sankara entre 1987 et 2014.

Après Gilbert Diendéré, son ancien bras droit poursuivi pour complicité d’assassinat, recel de cadavres et attentat à la sureté de l’État, c’est autour de l’ex président chassé du pouvoir par un soulèvement populaire le 31 octobre 2014, d’être rattrapé par le dossier qu’il avait lui-même rangé dans les tiroirs durant ses 27 ans de magistère

Exilé en Côte d’Ivoire depuis sa chute, Compaoré est mis en accusation pour attentat à la sureté de l’État, complicité d’assassinat et recel de cadavres dans le dossier Sankara. Au total, 14 personnes doivent comparaître devant le tribunal dans ce dossier.

LIRE AUSSI : Agressions sexuelles contre ses danseuses : Koffi Olomidé jugé le 25 octobre

Le dossier Sankara, longtemps considéré comme un sujet tabou au pays des hommes intègres, est rouvert en 2015 à la faveur de l’arrivée au pouvoir de Roch Marc Christian Kaboré.

LIRE AUSSI : Match retour PSG – Bayern : Joshua Kimmich prévient à Paris, “nous allons passer”

Thomas Sankara, le 15 octobre 1987 à l’âge de 38 ans par un groupe de soldats, était considéré comme un leader révolutionnaire. Il a dirigé de 1983 à 1987 la Haute-Volta devenue en 1984 le Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici