Burkina : 2 groupes de bandits mis aux arrêts à Ouaga, des armes saisies

0
360

Dans la lutte contre le banditisme dans la ville de Ouagadougou, la police du Burkina, a mis aux arrêts deux groupes de bandits.

Un (01) Pistolet Automatique (PA), quatre (04) motocyclettes, huit (08) téléphones portables et la somme de cent mille (100.000) FCFA. Tel est le butin saisi par la Brigade de Recherches du Commissariat Central de Police de la ville de Ouagadougou des mains de deux (02) réseaux de malfaiteurs qui écumaient la ville de Ouagadougou, notamment les quartiers Sankar’yaaré, Rimkièta, Dapoya et Bassinko.

Grâce à la collaboration de citoyens, ce sont au total cinq (05) individus présumés délinquants, dont l’âge varie entre 26 et 43 ans, qui ont été mis aux arrêts. En majorité des repris de justice, ils s’étaient spécialisés dans les vols à main armée pour le premier groupe, et l’abus de , l’escroquerie et le faux et usage de faux en écriture publique, pour le second.

LIRE AUSSI : CÔTE D’IVOIRE : VOICI LA LISTE DES CANDIDATS POUR LA LÉGISLATIVE

Sur leur mode opératoire, les membres du premier groupe menaçaient leurs cibles avec leur arme, avant de les dépouiller de tout bien trouvé en leur possession. Quant au second groupe, ses membres attiraient leurs victimes par de multiples publications de produits sur les , notamment , à travers une société de vente de véhicules dénommée « Darell’ Store ».

Après plusieurs échanges, ils parvenaient à convaincre leurs victimes, et ainsi, ils réussissaient à leur extorquer des sommes d’argent.

LIRE AUSSI : PRÉSIDENCE DE LA CAF: AHMAD AHMAD EST BIEN DE RETOUR

La Police Nationale salue la collaboration des populations qui a permis encore une fois, l’aboutissement de cette action d’éclat. Elle les invite, par ailleurs, à plus de vigilance et à signaler tout cas suspect aux numéros verts tel que le 17 ; le 16 et le 1010.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici