Inculpé d’une dizaine de chefs d’accusation d’inconduite sexuelle dans l’État d’, du et de New York,   dit , croupit depuis en prison. Sa troisième demande de mise en auprès du tribunal depuis le début du Covid-19,

Le chanteur américain, Robert Kelly assiégé, a eu un autre appel à sortir de prison, refusé. Un juge de New York, Ann Donnelly, a statué hier contre l’équipe juridique de R. Kelly, qui a déposé pour informer le tribunal que le chanteur était«probablement diabétique», ce qui, selon eux, l’expose à un risque élevé de complications graves s’il contracte le Covid-19.

Le a rendu sa décision en déclarant que le «diagnostic de prédiabète de Kelly, une condition relativement courante et traitable, n’est pas une «raison impérieuse» pour sa libération».

Donnelly souligne qu’elle a également examiné le dossier médical de Kelly elle-même et déterminé qu’il reçoit des soins adéquats pour gérer cette condition.

Inculpé en juillet dernier pour agressions sexuelles, séquestration et pédopornographie jusqu’à la direction d’un plan de racket visant à se ravitailler en filles, R. Kelly a été placé en détention provisoire dans l’attente de son procès prévu cet été.

En France, une situation similaire a eu la même issue. Le , positif au coronavirus, s’est vu refuser sa demande de remise en liberté mercredi par la cour d’appel de Paris

Il fait face à plusieurs dizaines de chefs d’accusation d’inconduite sexuelle dans l’État d’Illinois, du Minnesota et de New York, depuis l’

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici