C’est une polémique dont aurait pu se passer volontiers . A peine sorti, son titre ”” fait l’objet de plusieurs critiques. Il est accusé de plagiat tant au niveau de la composition du texte que de la mélodie. Loin derrière le succès éclatant du titre ”Sympa”, Ariel Sheney aura été en panne d’inspiration sur ce coup là. Mais le marketing étant à bien de niveau, il a su trouver la parade. Une people venue de nulle part, jusqu’ici méconnue du public ivoirien qu’il fait débarquer. , une people togolaise qui, à elle seule crève l’écran et fait parler du titre ”Amina”. Une trouvaille qui couvre ainsi bien de ratés.

Lire aussi : Exclusif-coupé décalé : Ariel Sheney, l’auteur de la chanson ”sympa” se marie !

Ariel Sheney a su jouer sur l’image de Maria Mobil

Vivant aux Etats Unis, la petite bimbo togolaise est un peu à elle seule ce que peut représenter toute une pléthore de people ivoiriennes. Exit Emma Lohoues, Eudoxie Yao, Zena Alisar…aux moins inconnues, tant de plastiques de rêve avec le déhanché qui va avec pouvaient aisément exécuter le twerk qu’exige et que demande la chanson ”Amina”. Mais non, la curiosité est venue d’ailleurs. Son nom, Maria Mobil. Pour elle seule, s’épanche les médias togolais. N’y a qu’à voir comment sont relayés ses séjours au pays de Faure Eyadema. Vivant aux Etats Unis, dit-elle, elle serait une égérie pour de grosses stars pour des besoins de clips. Sur son compte instagram, il y’a visibilité de plus de photos dénudées qu’autres choses. Ce qui fait justement que la presse togolaise se demande bien si elle n’est pas dans la pornographie aux Etats Unis.

Lire aussi : Coupé décalé-Le top 10 des artistes les plus suivis sur Facebook : Serge Beynaud…

Toujours est-il qu’en faisant appel à Maria Mobil pour camper le personnage de Amina dont il sublime la beauté et vante les mérites à travers sa chanson au titre éponyme, Ariel Sheney aura réussi un beau coup marketing. Certaines images de Maria Mobil sont éloquemment expressives. Elles attisent la curiosité. Du coup, les projecteurs sont braqués sur l’ex membre de la Yôrôgang. Tout cela suffira-t-il à faire du titre ”Amina” le tube qu’il peine à être ? La question reste posée.