Le Procureur de la République, Adou Richard, a annoncé, au cours d’une conférence de presse relative aux procédures en cours contre le député de Ferkessédougou et autres, le mardi 05 mai 2020 au Tribunal de Première Instance d’Abidjan-Plateau, que 19 personnes, dont ont été interpellées pour et 17 véhicules saisis.

« Sur les 19 personnes interpellées, 15 ont été inculpées et placées sous mandat de dépôt le vendredi 17 avril 2020. Et parmi les 14 militaires, il y a deux officiers supérieurs et 12 sous-officiers », a indiqué

Adou Richard a également déclaré que sur les 17 véhicules saisis aux domiciles et résidences des inculpés, ainsi qu’en divers autres lieux, quatre ont servi au transport d’armes et de munitions initialement stockées au siège du mouvement Générations et Peuples Solidaires sis à Cocody Riviera-Golf. Ces véhicules ont transporté ces armes en direction de la ville balnéaire d’Assinie afin de les immerger précipitamment dans la lagune. Et ce, en prévision d’éventuelles perquisitions.

LIRE AUSSI: http://GUILLAUME SORO SIDIKI KONATÉ

Ces quatre véhicules, a relevé le Procureur de la République, appartiennent au nommé Souleymane Zébré en fuite. Ce dernier, a-t-il rappelé, avait déjà été cité dans le dossier de la découverte des caches d’armes à Bouaké et dans lequel il avait nié les faits.

Selon le Procureur de la République, il a été également découvert au siège du mouvement des documents et un lot de matériel militaire de communication, dont un appareil permettant de capter les mouvements des forces armées.

Pour rappel, le Parquet a ouvert le 23 décembre 2019 deux informations judiciaires : l’une contre Koné Kamaraté Souleymane et autres pour détournement de deniers publics portant sur la somme de 1,5 milliard de FCFA, de complicité de détournement de deniers publics, de recel de détournement de deniers publics et blanchiment de capitaux. Et l’autre contre Guillaume Soro et tous autres pour présomptions graves de tentative contre l’autorité de l’Etat et l’intégrité du territoire national et de complot.

LIRE AUSSI: http://SORO GUILLAUME À LA HAYE

Et le 24 décembre 2019, le Parquet a ouvert une troisième information judiciaire contre Lobognon Agnima Alain Michel et 14 autres pour diffusion de nouvelles fausses tendant à jeter le discrédit sur les Institutions et leur fonctionnement et ayant entraîné une atteinte au moral de la population et atteinte à l’autorité de l’Etat.

Source :  CICG

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici