Adjoumani a invité les jeunes de Transua, le 24 octobre 2020, au non respect de la désobéissance civile mot d’ordre lancé par l’opposition.

Ce message a été lancé à la faveur du lancement officiel de la campagne du candidat du , , en présence des élus locaux, des chefs de villages et des populations. M. Adjoumani a invité les jeunes à ne pas céder à la provocation voulue, entretenue et orchestrée par l’opposition à travers les barrages de route.

“Je lance un vibrant appel pour le non respect de la désobéissance civile, mot d’ordre de l’opposition car, nous refusons que l’opposition choisisse notre candidat à notre place” a-t-il souligné, demandant, par ailleurs aux jeunes de s’abstenir de répondre à toute provocation de la part de l’opposition, mais plutôt de voter et de chercher à protéger leur choix.

LIRE AUSSI : Présidentielle ivoirienne : la BAD, l’ONU…, des organismes internationaux en alerte « Orange » suspendent leurs missions

Depuis quelques jours déjà, après le mot d’ordre de désobéissance civile lancé par l’opposition ivoirienne, des jeunes de Koun-Fao, de Tankessé et de Kouassi-Naguinin s’adonnent de façon récurrente à des barrages de route par le biais des troncs d’arbres, observe-t-on.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici