Adjoumani a mis en garde le mardi 27 octobre 2020, l’Opposition et Affi, s’ils perturbaient la présidentielle du 31 octobre.

« Ils n’ont pas le droit de venir perturber notre vote. Tout le travail que nous avons fait doit aboutir le 31 octobre. Nos jeunes militants viendront sécuriser leurs votes. On a des jeunes qui vont s’organiser pour couper les arbres qui vont être abattus et qui vont barrer les routes.

Affi veut encore aller pomper. Ils ont pensé que les propos de Soro guillaume sont bibliques et pourtant ce sont des propos de quelqu’un qui est perdu à jamais. Il est vaincu »

Rappelons que le ministre Adjoumani a invité les jeunes à ne pas céder à la provocation voulue, entretenue et orchestrée par l’opposition à travers les barrages de route.

LIRE AUSSI : DES AFFICHAGES DE CAMPAGNE DÉCHIRÉS À BÉOUMI

“Je lance un vibrant appel pour le non respect de la désobéissance civile, mot d’ordre de l’opposition car, nous refusons que l’opposition choisisse notre candidat à notre place” a-t-il souligné, demandant, par ailleurs aux jeunes de s’abstenir de répondre à toute provocation de la part de l’opposition, mais plutôt de voter et de chercher à protéger leur choix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici