Johnny Patcheko a donné son avis le 12 janvier 2021, sur l’affaire des 5 millions demandés aux entreprises de livraison.

C’est dans un direct sur sa page Facebook le mardi 12 janvier 2020, que Johnny Patcheko, le nouveau chouchou du RHDP a donné sur analyse sur l’affaire des 5 millions demandés aux entreprises de livraison.

Pour le nouveau cyberactiviste du RHDP, ces 5.000.000 FCFA de taxes du gouvernement demandés aux petites entreprises de livraison ne concernent pas les Ivoiriens, “on demande aux étrangers de payer 5 millions, pas aux Ivoiriens”.

LIRE AUSSI : Demande de CNI : l’ONECI ouvre des guichets spéciaux

« Combien d’Ivoiriens ont une entreprise de livraison ? Si tu prends 100 Ivoiriens, c’est peut-être 1 ivoirien qui aura une entreprise. Donc cette mesure ne vous concerne pas. On parle des Libanais, des Australiens, des étrangers qui ont des entreprises en Côte d’Ivoire », a-t-il déclaré sur Facebook.

LIRE AUSSI : Hassan Hayek recadre Johnny Patcheko 

Poursuivant, il a laissé entendre que les taxes sont normales dans un pays. Et que c’est à travers les taxes que les infrastructures sont réalisées et le développement « assuré ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici